La météo joue sur le moral ?

«La météo est le sujet de discussion numéro un depuis longtemps

et ça va le demeurer. Pourquoi?

Parce que le Québec est composé de variations de température.

Si on habitait à un endroit ensoleillé tous les jours

et où il fait toujours 25*C  degrés, ce ne serait pas le cas.

Au Québec, on ne sait jamais à quoi s’attendre…

C’est parfois choquant et c’est parfois surprenant.»

La météo joue sur le moral des gens: mythe ou réalité?

«La population est affectée par tout ce qui est trop.

Elle n’aime pas quand il fait trop froid,

trop chaud ou encore quand c’est trop neigeux ou trop pluvieux.

Au Québec, nous sommes réglés pour quatre saisons

alors ça joue sur le moral  lorsqu’une saison tarde

ou encore se prolonge,

notamment lorsque l’hiver s’éternise.»

(Colette Provencher)

Peut-on réellement “attraper froid” ?

Non, on ne peut pas “attraper froid”. En tout cas, pas vraiment!

Car si le froid ne rend pas malade, il favorise tout de même

l’apparition de virus déjà présents  dans l’organisme.

Pourquoi ? Parce que si vous sortez trop peu vêtu, par exemple,

votre corps aura besoin de toute son énergie

pour combattre le froid auquel vous l’exposez.

Résultat ?  Il ne pourra pas combattre les microbes…

.

Fête de l’Amour et de l’Amitié:

J’ai trouvé ce texte magnifique
et je le partage avec vous avec plaisir,
pour ce « Jour de l’Amour et de l’Amitié ».

Prends ma main… Ne la lâche pas.
J’écouterai ce que tu as à me dire.
Si tu préfères te taire, j’écouterai ton silence.
Si tu ris, je rirai avec toi, mais jamais de toi.
Si tu es triste, j’essaierai de te consoler.
Je ferai pour toi des bouquets de soleil.
J’allumerai des feux de joie là où
chacun ne voyait plus que des cendres.

.

Prends ma main… Si je n’ai qu’une rose, je te la donnerai.
Si je n’ai qu’un chardon, je le garderai pour moi.
Je te donnerai ce qui te plaît,
ce qui te rassure le plus, ce que je possède.
Si je ne le possède pas, j’essaierai de l’acquérir.

.

Prends ma main… Nous irons où tu voudras.
Je te ferai entendre la musique que j’aime.
Si tu ne l’aimes pas, j’écouterai la tienne.
J’essaierai de l’aimer. Je t’apprendrai ce que je sais,
c’est peu. Tu m’apprendras ce que tu sais.

.

Prends ma main… Cinq doigts refermés autour des nôtres,
c’est le plus beau cadeau du monde.
Cela nous préserve de la peur, de l’abandon, du doute.
Une main offerte, c’est un nouveau monde.
Deux bras ouverts, c’est le miracle.

.

Prends ma main… Je te prêterai un peu de ma folie.
Enseigne-moi un peu de ta sagesse.
Un peu, mais pas trop.
Quand tu me verras raisonnable, si je le deviens jamais,
rends-moi, s’il te plaît, un peu de ma folie.
Efface de ma vie les gestes inutiles, les gestes sans amour.
Il n’y a plus de gestes inutiles, quand ils servent à la joie.

.

Prends ma main… Tu es toi. Je suis ce que je suis.
Je ne troublerai pas ta musique intérieure.
Ne dis pas que je fais des fausses notes
si je ne pense pas comme toi.
Mettons notre orgueil sur la paille.
Tâchons d’apprendre l’humilité.
Qu’importent les mots !
L’essentiel est bien au-delà des formules.

.

Prends ma main… Ce que je t’offre aujourd’hui,
c’est quelque chose  que ni le temps, ni les rides,
ni les infirmités ne pourront abîmer.
C’est mon cadeau à moi, le seul que je puisse t’offrir,
le seul que tu attends peut-être…
C’est le don de ceux ou celles
qui ne peuvent vivre sans aimer !

.

Prends ma main et apprenons en ce jour
le chemin qui mène à la tendresse de l’amour.

( Auteur : Josée Leblanc )

Prenons une belle photo


.
“ Prenons une belle photo ! “

Souvent il est question

de “perception” dans la vie.

Essayons de changer notre façon de voir,

et prendre le bon côté des choses.

Il n’en tient qu’à nous de chercher

la meilleure “prise de vue”.

.

Il y a un moment pour la peine,

il faut vivre cette peine et l’évacuer.

Il doit aussi y avoir un temps

pour accepter que la douleur nous quitte…

pour laisser entrer la Paix

et la sérénité dans notre coeur .

.

.

.

… »Imagine… »


.
Comment conserver notre sérénité
dans un monde où la violence fait rage ?
Ne nous laissons pas influencer par la peur,
car nous deviendrons vite déprimés.
.

.
« Il ne faut pas s’étonner qu’il arrive chez-nous
ce qui se passe ailleurs,
il faut surtout comprendre
qu’ailleurs, c’est aussi chez-nous. »
(Stéphane Laporte)
.

.

” …Imagine …
qu’il n’y a aucun pays,
Ce n’est pas dur à faire,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
Aucune religion non plus,
Imagine tous les gens,
Vivant leur vie en paix…”
…Imagine …
(extrait chanson de : John Lennon)

 

Le monde change…


.
Ces derniers jours, on s’est aperçu que:
« Le monde change… »
« Le monde a changé… »
« Le monde va changer… »
.

.
On doit donc:
.
Garder son calme et modifier son attitude.
C’est souvent le seul pouvoir qu’on a
face à un événement ou une décision
que l’on subit et qui nous fait vivre
de l’impuissance.
Personne ne peut nous enlever cette capacité.
.

Profiter pleinement du moment présent.
Ne pas se laisser  déranger par le passé
et distraire par ce qui pourrait arriver dans le futur.
La vraie vie se vit maintenant.
.
S’adapter au lieu de se révolter.
Que d’énergie nous dépensons inutilement
à combattre la réalité.
Ce qui est, est.
À quoi bon vouloir changer des choses qui sont
-hors de notre contrôle-?
.

Ce matin on s’adapte aux conditions climatiques:

.

Quand les États-Unis ont le rhume, le Canada tousse:

Previous Older Entries