La valeur que l’on veut bien leur donner…

Les paysages que l’on voit,
prennent toujours la valeur
que l’on veut bien leur donner.

Nous croyons regarder la nature,
mais c’est la nature qui nous regarde
et nous imprègne…
(Christian Charrière)


Les nuages nagent
comme des enveloppes géantes.
Comme des lettres
que s’enverraient les saisons.
(Ismaïl Kadaré )


.

 

Publicités

Bonne Fête de l’Action de Grâces !

Apprécions la vie !
Notre vie !

Le moyen le plus rapide
pour se remonter le moral,
c’est de trouver quelque chose
« à apprécier »…
(même la plus petite chose).

Quand on est réceptif à apprécier la vie,
il est plus difficile de -subir-
des émotions négatives nuisibles.
On doit s’efforcer d’apprécier
les événements de notre vie.

.

En ce temps de l’Action de Grâces, voyons les beautés de notre vie et remercions!
Trouvons donc des raisons pour voir le positif, et il y en a:
la santé, les parents,
les amis, une belle nature,
etc…etc…  . . .
on trouvera certainement
une partie de notre vie qui va bien.

La nature présentement nous fournit aussi
de belles occasions d’émerveillement.
Exprimons notre joie devant tant de merveilles.

.

« Des mots : contre des maux ! »

Quand le corps est dans un état positif,
il est mieux armé pour se protéger
contre les ravages des maux.

Toi, automne si incompris…

Toi, automne si incompris…
A mal te connaître, on te témoigne du mépris.
Tu es celui qui met fin à nos vacances
Mais sans toi, pas de moissons, pas de vendanges.

Je t’aime pour la qualité de ton pinceau
Qui pare la nature de son plus beau manteau.
Sous le tapis de feuilles, le sol fraîchement dégarni
Y trouvera le repos du travail accompli.

Même si la nature ne t’accorde pas son plus beau ciel
Ces changements, que tu provoques, nous sont essentiels.
Sache, toi, bel automne, que tu resteras toujours
le décor le plus majestueux de ma cour !

?…difficultés à communiquer… ?

« La plupart des disputes entre automobilistes
viennent du fait que
la moitié d’entre eux essaie de conduire
assez vite pour épater leur petite amie,
alors que l’autre moitié
s’efforce de conduire assez lentement
pour calmer leur femme. »

« Entre :
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d’entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez..

il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer.

Mais essayons quand même… »
(Bernard Werber)

« Que la vie me soit douce ! »

On ne peut supprimer une inquiétude

comme on supprime une faute de frappe

sur l’écran de notre ordinateur.

Sur l’écran de l’esprit

les choses ne sont pas aussi simples,

parce que l’inquiétude est un subtil mélange

de désir et de peur.

Tenter de l’ignorer ne fait que la renforcer.

Pour sortir de cette fixation mentale,

il faut avoir une clé.

La voici:

 » -Que la vie me soit douce ! »- 

C’est la clé à  utiliser, répéter, penser, prier

dans ces moments.

.

En respirant lentement,

répétez silencieusement ces mots magiques.

Cet exercice … d’auto-compassion

agit sur différentes zones du cerveau.

S’il est maintenu assez longtemps,

 il induira des changements positifs

dans votre état d’esprit.

Essayez, vous verrez.

(extrait du texte de Nicole Bordeleau)


.

Previous Older Entries