Il en faut de la pluie …

Oh! … Ce sera une belle journée de pluie … !

.

Entendre la pluie, même si les fenêtres sont fermées.
Entendre les oiseaux chanter avec les plumes mouillées,
ce n’est pas pareil,
les voitures rouler sur une fine couche d’eau,
les gouttes visiter les gouttières en métal en dansant.

.

Humer la pluie, voir l’asphalte mouillé,
les meubles de patio en punition et la terre plus noire.
Savoir en se levant, avant même d’ouvrir les rideaux
que c’est ce qui se passe à l’extérieur et que ce sera
une journée « intérieure »,
tant physiquement que psychologiquement.

.

Car c’est ça, la pluie,
c’est un liquide qui nettoie doucement
les états d’âme de quiconque veut être purifié cette journée-là.
C’est se laisser toucher par cette eau venue du ciel
et vouloir recevoir une preuve mouillée
qu’il existe quelque chose de plus grand que nous,
qui peut nous humecter de sa présence
et l’apprécier.

.

La pluie m’autorise à être zen, m’oblige même à être zen.
Etre zen l’été, on dirait que ça ne va pas ensemble.
Les gens veulent tellement ne rien manquer,
profiter de tout:
les festivals, les lacs, l’extérieur,
qu’ils font en une journée
les activités d’une semaine des autres saisons.

.

Quand il fait beau l’été,
il y a cette folie dans l’air qui peut exaspérer.
Le monde est faussement surexcité
par l’obligation d’en profiter.
Faire quelque chose à tout prix
pour pouvoir prendre des photos et dire :
Ça c’était l’été dernier,
j’te dis qu’on en a profité.
Il a fait tellement beau.
Pendant ce temps, on en oublie le ciel
qui peut aussi nous gratifier
de son fluide apaisant…

(Marcia Pilote)
.

Publicités

Charlie Chaplin disait:

Il faut avancer…

La vie, c’est comme aller à bicyclette.
Il faut avancer …
pour ne pas perdre l’équilibre.

« Essayons de ne rien prendre pour acquis…
Les petites choses simples
que nous retrouvons chaque matin
ont l’air de rien,
mais elles contiennent
tout le parfum de la vie… »
(M. Maiello )

.

 

♪♫(¯`*•.¸♡♥¸¸.•*♫¨*•♪♫¸.•*¨♥♪♫

La joie est une musique intérieure

que nous pouvons chanter

au fil de notre journée…

 ♪♫(¯`*•.¸♡♥¸¸.•*♫¨*•♪♫¸.•*¨♥♪♫

 

Préjugés sur la foudre:

10 préjugés sur la foudre:
.
1- La foudre ne peut pas m’atteindre à l’intérieur.
—FAUX. Un éclair peut tomber sur une ligne de courant
et se propager chez-vous par la tuyauterie
ou le filage électrique.
.
2- Il est dangereux d’utiliser son cellulaire
quand il y a de l’orage.
—FAUX. Le seul risque est un fort bruit
quand la foudre tombe à proximité.
.
3- Je suis protégé de la foudre en portant
des souliers à semelle en caoutchouc.
—FAUX. Le caoutchouc est isolant,
mais pas assez pour 30,000 watts.
.
4- Le paratonnerre sur ma maison empêche la foudre
de tomber chez-moi.
—FAUX. Les paratonnerres n’empêchent pas la foudre
de tomber sur votre maison.
.
5- La foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit.
—FAUX. La Tour du CN à Toronto est frappée 80 fois par année.
.
6- Il est dangereux de toucher une personne
qui vient d’être frappée par la foudre.
—FAUX. La personne foudroyée n’est pas « chargée »
et doit être secourue.
.
7- Un orage est toujours électrique.
—VRAI. Parler d’orage électrique est comme
parler d’eau mouillée.
.
8- Un orage peut tomber d’un ciel ensoleillé.
—VRAI. Des éclairs peuvent se propager
jusqu’à 30 km de distance par des cirrus.
.
9- La foudre est proche si moins de 3 secondes
s’écoulent entre l’éclair et le tonnerre.
—VRAI. Lorsque 3 secondes séparent l’éclair du tonnerre,
l’orage est à 1 km.
.
10- La foudre fait plus de victimes chez les golfeurs
que chez les campeurs.
—FAUX. Il y a 2 à 3 fois plus de victimes
chez les campeurs et randonneurs.
Prudence en tout temps s’impose !

( texte: Journal de Montréal )

Si tu te demandes…


.
Si tu te demandes : Où s’en va le monde?
Si la paix te semble de plus en plus compromise,
Si tu es las, et que la route te paraît longue,
Si tu trouves que trop de pierres
bloquent trop de chemins…
Ne te laisse pas couler au fil des jours
Et au fil du temps qui passe. . .
.

.
Si la vie te semble absurde,
Si tu es déçu par trop de choses,
Et surtout par trop de gens,
Ne cherche pas à comprendre
pourquoi le monde est si malade.
.

.
Car l’arbre bourgeonne au printemps
en oubliant l’hiver qu’il a traversé.
Car le rameau fleurit sans demander pourquoi
la nature se renouvelle sans cesse.
Car l’oiseau fait son nid sans songer
à l’automne qui viendra le déloger.

La vie doit être:.. *Espoir* parce que :
*Éternel Recommencement*…
(auteur inconnu)

 

Previous Older Entries Next Newer Entries